BRÈVE – Attention au cocktail anti-inflammatoires et anti-dépresseurs!

Les anti-inflammatoires – Un article, paru la semaine dernière sur le site du Journal International de Médecine, affirme que l’association des anti-inflammatoires et des anti-dépresseurs de type IRS (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine) constitue un cocktail détonnant !

En effet, une étude de 2008 a montré que les IRS seuls doublent le risque de saignement digestif. Cette étude certifie aussi que l’association avec un AINS (anti-inflammatoire non stéroïdien) multiplie par 6 le risque de saignement digestif !

Une étude coréenne sur 4 millions de patients de 2009 à 2013 confirme ce qui était pressenti. Le double traitement augmente le risque d’hémorragie cérébrale dans les 30 jours qui suivent le début du traitement… Le médecin doit donc être prudent lorsqu’il associe deux molécules, même lorsqu’elles sont quotidiennement prescrites comme c’est le cas des IRS et AINS.

Leave A Response

* Denotes Required Field