Les 13 pires erreurs qui vous empêchent de perdre du poids

Comment perdre du poids
 
 
Comment perdre du poids ? J’ai listé pour vous 15 erreurs parmi les pires: lisez-les et si vous en faites une ou plusieurs, vous êtes sûr de ne pas obtenir les résultats que vous souhaitez pour votre ligne ! Et malgré tout, le printemps approche. Alors si c’est quelque chose qui vous tient à cœur, à vous de jouer… Il est encore temps de changer vos habitudes !

 

 

Je sais que certaines personnes qui veulent perdre du poids sont pétries de bonne volonté… Tous les jours j’entends des choses comme :

… Pourtant je ne mange pas grand chose

… Pourtant je fais du vélo d’appartement tous les jours

… Pourtant j’ai arrêté le pain, les pâtes, le riz

… Pourtant ceci, pourtant cela…

 

Vous avez remarqué comme toutes ces phrases commencent par « Pourtant » ? Les gens sont intimement convaincus qu’ils font le bon choix, mais on dirait qu’un léger doute subsiste au fond d’eux, car le fait d’appuyer verbalement sur ces actions me fait penser qu’ils me demandent indirectement mon avis…

 

Et là pour le coup, ce sont des erreurs. Nous allons en détailler 13 ensemble. Ce ne sont pas les seules, mais elles sont pas mal, dans leur genre… Comment perdre du poids ? Bannissez-les, et vous risquez d’être surpris par vos résultats dans les prochaines semaines…

 

1. Vous vous privez de petit déjeuner :

 

Ne faut-il pas moins manger pour maigrir ? Ça peut paraître à peu près logique comme approche, mais oubliez ça !

Devant ma surprise, mes patients et clients se justifient par le fait qu’avant ils mangeaient du pain (qui fait grossir) et de la confiture ou du beurre (qui font grossir). OK ! Ce n’est probablement pas le meilleur modèle de petit-déjeuner… Mais de là à le supprimer complètement, y’a un monde !

C’est comme si vous demandiez à votre corps (je vous rappelle que c’est lui qui vous supporte toute la journée !) d’incarner le rôle de MacGyver dans l’émission Koh-Lanta ! Vous lui donnez un bouchon en plastique, une aiguille à tricoter, un élastique et… « Vas-y fonce, fais avec ce que tu as sous la main… »

Franchement, vous êtes dur, là ! Comprenez bien que dans la plupart des cas, si vous avez des horaires proches des horaires de bureau ou d’entreprise, vous ne lui avez rien donné depuis 19 ou 20 heures la veille, heure de votre dîner…

Je suis pour les micro-jeûnes qui purifient l’organisme et aident à nettoyer l’organisme. Mais ceux-ci ne sont pas quotidiens. Vous ne pensez pas que le matin, c’est le moment de recharger les batteries, au début d’une nouvelle journée au cours de laquelle vous allez lui demander toutes sortes de tâches ?

Donc pour résumer : comment perdre du gras ? Commencez par rassasier correctement votre corps le matin, avec des aliments sains et en quantité adaptée à votre activité prévue aujourd’hui.

 

2. Vous ne mangez pas assez :

 

C’est bien connu… Tous les régimes sont basés là-dessus. Si vous avez grossis, c’est que vous mangez trop. Bien souvent il y a du vrai là-dedans.

Mais attention à ne pas tomber dans l’excès inverse ! C’est ce qu’on appelle un régime restrictif. Là aussi, en abordant le sujet, je m’aperçois que de plus en plus de personnes refusent de faire l’un des régimes connus dont on parle dans tous les magazines, mais que spontanément elles se privent ! « Si j’ai faim, je sers les dents, et mon corps va puiser dans les réserves graisseuses… »

L’idée n’est pas mauvaise, mais ça marche un peu différemment. Si vous lui infligez quotidiennement la sensation de faim, votre organisme (qui est doué de réflexion) va se dire : « OK, il semble que nous soyons entré en période de rationnement sévère… Quel est le plan d’urgence dans une telle situation ? »

Et là, il va ressortir les plans d’action connus et utilisés par nos ancêtres, lors des hivers rigoureux à la préhistoire ou lors de la dernière guerre mondiale par exemple…

Premièrement, il va mettre un certain nombre de vos facultés en veille (vous serez moins concentré, moins productif…) pour dépenser le moins d’énergie possible. Deuxièmement, il va stocker, stocker, stocker, stocker… tout ce qui passe par lui ! Autrement dit, il va privilégier les réserves graisseuses qui vous aideront à survivre, et laisser péricliter votre masse musculaire, trop gourmande en énergie… Vous n’allez maigrir que des muscles, pas de la graisse !

Donc comment maigrir ? Mangez suffisamment, en France en 2017, on trouve assez d’aliments pour tout le monde !

 

3. Vous mangez trop :

 

Ah les coquins… « Ben non, je n’ai pas réduit les portions comme je me suis mis au sport, je mange comme avant… De toute façon, dès que je pédale ou que je cours, j’élimine les excès ! »

Euh… comment vous dire… C’est probablement vrai pour la personne qui ne se nourrissait que de salades avant de faire du sport. La ration calorique était plutôt du type Erreur N°2… Mais si vous mangiez trop avant, il y a de fortes chances que vous mangiez toujours trop. Et là vous avez tout faux !

Faire du sport ne justifie pas de continuer à manger des portions dignes de Pantagruel. Il va quand même falloir privilégier la qualité de ce que vous mangez, plutôt que la quantité.

Pourquoi ? Parce que le sport va mettre votre corps dans le même état d’esprit que la famine : la moindre molécule énergétique qui passe par là sera stockée pour assurer sa survie la prochaine fois qu’il verra une paire de baskets ou une corde à sauter s’approcher !

Moralité ? Pour affiner votre silhouette, réduisez les portions, et les pulsions ! Même si vous faites du sport… Celui-ci ne sert pas  vous donner bonne conscience. 😉

 

4. Vous mangez en automatique :

 

2016 est morte… Vive 2017 ! Oui, mais allez-vous perdre vos mauvaises habitudes ?

J’entends par là, allez-vous manger calmement, attablé dans la cuisine et non affalé sur le canapé devant la télé ? Allez-vous laisser votre smartphone sur la console d’entrée au lieu de le garder greffé dans la main en ingurgitant votre ration calorique ? Et allez-vous continuer à manger à proximité de votre PC pour être sûr d’avoir vos notifications Facebook ou Twitter en temps réel ?

Bon j’arrête là. Moi aussi, ça m’arrive, mais ça reste exceptionnel… et je n’ai (heureusement) pas de problème de poids.

Qu’est-ce qui se passe lorsque vous mangez connecté ?

Votre cerveau est focalisé sur les infos qu’il reçoit de votre smartphone, ou de votre télé… mais pas sur celles qu’il reçoit de l’intérieur. Vous mangez, certes, mais lui n’en a même pas la notion ! Ce qui veut dire qu’il ne tient pas compte des signaux qu’il reçoit de la part de l’estomac…

Vous allez vous remplir le ventre, sans en être conscient… En plus, si vous mangez en étant concentré sur autre chose, vous n’allez pas suffisamment mâché. Et la mastication favorise la sécrétion d’hormones digestives qui participent aussi à la sensation de satiété !

Bref, ce qui va vous arrêter de manger, ce sera soit l’assiette vide (vous n’aurez rien vu venir), soit un poids sur le ventre, qui arrive soudainement quand votre estomac est (vraiment) trop plein !

Donc comment perdre du poids ? Sans parler de vous mettre en médiation pleine-conscience avant chaque repas, essayez au moins d’être présent à ce que vous faites et de savourer… Après tout, manger doit être un plaisir aussi, non ?

 

5. Vous ne vous accordez pas de plaisir :

 

C’est le principe des régimes restrictifs les plus connus… et les raisons même pour lesquelles ils ne fonctionnent pas. Ils portent en eux les gènes de leur échec ! 

En effet, si vous avez déjà tenté ces régimes, vous savez de quoi je parle… Bon nombre d’aliments sont purement et simplement interdits. Le ton employé pour vous dissuader de les consommer est souvent culpabilisant, à tel point qu’on génère crainte et frustration de votre part.

OK, mais pensez-vous que ces sentiments soient bénéfiques ? Ils vous créent un stress, celui de ne pas faire de faux pas, la sensation d’être surveillé. Vous vous mettez une pression inutile.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’accrocher et éviter les excès, nous sommes d’accord, c’est indispensable; Mais si vous ne vous accordez jamais le plaisir d’une toute petite portion de gâteau, ou d’un sorbet, ou une portion de plat en sauce 1 à 2 fois par mois (parce que c’est votre pêché mignon), alors vous vous mettez dans les meilleurs conditions pour sombrer dans… les pulsions alimentaires…

Devenir un ascète est le meilleur moyen de ruiner en peu de temps tous vos efforts ! Comment perdre du poids ? Faites-vous plaisir de temps en temps, la vie est faite pour ça.

 

6. Vous ne mangez plus de gras :

 

Vous vous sentez envahi par la graisse ? Votre premier réflexe si on ne vous a rien expliqué, c’est de supprimer toute forme de gras de votre alimentation…

Fini le beurre, les huiles, les poissons gras, le fromage, la charcuterie… Le hic, c’est que le gras en quantité raisonnable ne représente pas une menace pour votre poids, bien au contraire.

Pour schématiser, vos neurones sont des fils électriques qui transmettent nombres d’informations dans votre corps… 

Ces infos sont transmises sous forme de courant électrique. Et comme tout fil électrique, vos neurones sont entourés d’un isolant qui s’appelle la myéline (en fait le rôle de la myéline est bien plus complexe que ça, mais ce n’est pas notre propos ici… Sinon on y est encore demain !)

Devinez de quoi est constituée la myéline ? Et oui, bingo ! 70% de lipides (du gras) et 30% de protides (protéines). Arrêtez de manger du bon gras et vous ne donnez plus à votre organisme la matière première dont il a vraiment besoin dans votre système nerveux… 

Gardez aussi à l’esprit que certaines vitamines liposolubles nécessitent du gras dans l’alimentation sous peine de ne pas être correctement assimilées… Carences assurées !

En revanche, savez-vous comment est fabriquée votre bouée graisseuse autour du ventre, ou votre culotte lipidique autour du bassin ? À partir de toutes les délicieuses cochonneries que vous grignotez en cas de petite fringale… réelle ou « psychosomatique » ! 

Comment maigrir ? Mangez du bon gras (poissons gras, huile de colza, d’olive, de cameline, graines de lin…) et stoppez plutôt les friandises inutiles.

 

 7. Vous faites du jogging tous les jours :

 

Waouh, c’est top ! Bravo ! Le jogging, ou footing, ou Running, ou… course à pied en pur frenchie, c’est la discipline qui a la meilleure réputation pour faire maigrir. Et c’est réputation n’est pas usurpée ! Quoique…

Quoique, ce n’est qu’à moitié vrai. Si vous pratiquez le Running à pied (ça c’est du franglais !) comme le font la plupart des gens, c’est à dire en se forçant, sans passion, juste parce qu’on sait que c’est ça qui nous fait maigrir, comme à l’armée… alors il y a des chances que vos sessions ressemblent à ça :

Toujours le même parcours, à la même vitesse, à la même heure, pendant la même durée ! Bon, OK, il peut y avoir une variante… Aujourd’hui, vous partez par la gauche ou la droite ?

Non sans rire, le running c’est bien, mais pratiqué comme ça, vous allez vite stagner au niveau poids après des débuts prometteurs. Pourquoi ? Parce que votre organisme est économe…

Les premières sorties, il s’affole ! Vous lui faites faire un effort qu’il ne connaît pas. Très vite le cœur s’accélère, tout comme son cousin le pouls, vous commencez à suer, à haleter, c’est dur… Pour faire face à cet effort inattendu, votre corps puise dans les réserves graisseuses. Il dégrade les graisses pour fabriquer le sucre qui va servir de carburant à vos cellules. 

Cooool ! Mission remplie, Chef !

Mais 3 mois après, si vous ne changez pas votre manière de courir d’un kopeck, votre corps vas se dire : « OK, je connais… Je maîtrise ! » Pas d’affolement, calme plat ou presque… Et comme votre organisme est fainéant, il est économe : il va optimiser les ressources de carburant qu’il utilise et ne tapera plus dans les réserves comme vous le voudriez ?

Comment perdre du poids alors ? Si vous ne faites que du Running, variez tous les paramètres : la durée, la vitesse, le terrain, du plat, des montées, etc…

Autre solution : variez les sports, c’est encore plus fun !

 

8. Croire que vous n’avez pas les capacités pour faire du sport :

 

Ça c’est une belle croyance limitante… Magnifique ! 

…Aimez-vous marcher ?

…Aimez-vous jardiner ?

…Aimez-vous danser ?

…Faites-vous du ménage ?

OK, reprenons au début. Incapable de faire du sport ? Pourtant, il y a de fortes chances que vous en fassiez déjà, pas vrai ? Bien-sûr, on ne vas pas vous demander de faire 25 bornes tout de suite si vous n’en avez jamais fait 5. Mais commencez tout petit !

Comment maigrir ? C’est simple : commencez par marcher 15 minutes TOUS les jours par exemple. Mais ne lâchez jamais ! Ou allez nager si vous préférez, ou mettez un CD et dansez dans votre salon le temps d’une chanson ! Mais tous les jours… Puis passez à 2 chansons, puis 3…

Devant l’évier, amusez-vous à plier les jambes et remonter en épluchant les légumes ou en faisant la vaisselle (en gardant le dos droit, on est d’accord hein ? Pas de bêtises !)

Puis augmentez les efforts, puis cherchez la compagnie d’un ou une ami(e) qui puisse vous accompagner pour vous motiver à marcher… De plus en plus longtemps, puis de plus en plus loin. 

Et dans quelques temps, vous repenserez avec ironie à cette croyance stupide de l’incapable !!! 

Comment perdre du poids ? Incorporez de l’exercice physique dans votre planning TOUS-LES-JOURS ! D’abord à petite dose, puis un peu plus chaque semaine.

 

9. Vous faites du sport le ventre vide :

 

Vous êtes un ou une combattant(e) ! Le ventre vide… ça passe ou ça casse.

La méthode a été validée par de nombreuses études pour son efficacité sur la perte de poids : le corps n’aura pas d’autre alternative que d’aller puiser dans ces fichues réserves de gras… Sauf qu’elle ne doit pas être utilisée par n’importe qui.

Car il existe un risque si vous n’êtes pas déjà sportif chevronné. Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ?

 

C’est un truc auquel j’ai goûté à l’adolescence, plusieurs fois… Non pas parce que je n’étais pas sportif, je faisais jusqu’à 12 heures de karaté en dehors du collège. Mais plutôt car je mettais tellement de temps à émerger le matin que mon petit déjeuner était plutôt frugal… Si vous faites du sport le ventre vide, vous squeezez carrément ce premier repas de la journée.

Ce truc,ça s’appelle l’hypoglycémie. C’est pas cool. Lorsque vous ne mangez pas ou trop peu avant l’effort, vous n’avez pas assez de carburant disponible (c’est à dire de sucre dans le sang). 

Après les premières minutes d’effort qui seront plutôt agréables, votre corps aura rapidement consommé le peu de sucre qui reste dans votre sang depuis le dernier repas de la veille… première petite sensation désagréable. Vous sentirez les jambes lourdes, il se peut que la tête tourne un peu, un point de côté… 

 

Alors effectivement, c’est là que le corps va puiser dans les graisses. Mais suite au coup de barre ressenti lors de cette hypoglycémie (bénine la plupart du temps), votre corps va réclamer des aliments plutôt sucrés pour faire remonter le taux de sucre circulant (la glycémie) rapidement et retrouver la forme. Et cet apport de sucre va repartir se stocker illico presto… dans vos adipocytes !

 

Mon conseil pour perdre du poids ? Commencez par vous habituer à faire du sport en journée plutôt que le matin au réveil. Environ 1 heure 30 à 2 heures après un repas. Après quelques mois, votre corps gérera de mieux en mieux sa consommation de glucides et vous pourrez débuter l’exercice physique à jeun sans risque.

 

10. Vous négligez votre sommeil :

 

Grave erreur ! Le sommeil permet la régulation de nombreuses hormones, dont au moins deux nous intéressent ici : la ghréline et la leptine.

La ghréline est une hormone dont le taux augmente avant les repas. Elle vous met en appétit, vous rendant encore plus sensible à l’effet Pavlov. Vous savez ? C’est quand vous salivez et que tout votre organisme est en condition pour passer à table ! Cet effet est conditionné par des habitudes liées à des odeurs, des bruits (de couvert ou de cuisson par exemple…), la vue des plats qui mijotent, voire même le simple fait de penser au repas à cause de la position des aiguilles de votre montre…

 

Mais revenons-en à nos hormones. Une fois le repas fini, le taux de ghréline diminue pendant au moins trois heures. Mais en cas de sommeil écourté en permanence, la régulation sera mauvaise, et le taux peut remonter plus vite. Le problème de la ghréline, c’est qu’elle est responsable de la sensation de faim. Donc plus son taux est élevé, plus vous aurez tendance à manger et grignoter. 

Double effet Kiss-Cool de la ghréline, elle favorise le stockage des graisses dans la région abdominale et autour du foie. Or le manque de sommeil augmente le taux de ghréline.

La deuxième hormone en jeu est la leptine. En contrôlant l’appétit et les quantités avalées, la leptine joue un rôle de régulation très important dans la prise de poids. De nombreuses études ont montré que la diminution du temps de sommeil réduirait le taux de leptine…

Comment perdre du poids ? Prenez donc le temps de dormir pour favoriser au mieux l’équilibre de ces deux hormones. Pensez au prix que le matelas et le sommier vous ont coûté. Pourquoi ne pas les amortir ? 

 

11. Vous gérez mal votre stress de manière générale :

 

Le cœur qui s’accélère un peu, la peau qui devient moite, la respiration plus tendue, les poings et les mâchoires serrés… Que celui qui ne connaît pas ces sensations lève la main !

OK… 

En médecine énergétique, l’organe de la peur est le rein. En cas de stress, les glandes surrénales vont sécréter du cortisol. Beaucoup de cortisol…

Le problème ? Le cortisol stimule le métabolisme des graisses et des glucides, ceci afin de maintenir un niveau d’énergie suffisant pour faire face aux difficultés. Il augmente la sécrétion d’insuline pour garder une glycémie assez haute (c’est à dire beaucoup d’énergie circulant dans le sang pour répondre aux besoins des cellules…)

 

La conséquence de tout ça ? Une très probable augmentation de l’appétit… En cas de stress violent, il est possible que cela vous coupe l’appétit. On a tous connu ça… Mais en revanche, lors de stress chronique installé sur des semaines, voire des années, vous n’avez pas remarqué une augmentation des fringales et de l’appétit en général ?

 

À terme, le niveau d’insuline étant assez élevé, votre corps va augmenter le stockage des graisses lors des accalmies du stress. Et devinez où ?

Bingo ! Au niveau abdominal principalement… là où c’est bon pour le syndrome métabolique et les maladies cardiovasculaires ! Dommage pour votre santé…

 

Donc, à la question « Comment perdre du poids ? », l’un des éléments de réponse est : COOOOOOOOL…

Yoga, méditation, sophrologie, ballade, sport… vous avez le choix ! Mais bon sang !… Détendez-vous.

 

12. Vous ne savez pas vraiment pourquoi vous voulez maigrir :

 

Ouuuuh, là ça devient intéressant. Certains vont peut-être penser que je pars en cacahuète, mais en fait pas du tout…

Pourquoi voulez-vous un corps plus fin ? Est-ce juste pour les deux mois d’été, là où on sort le maillot de bain deux-pièces de sirène ou le short de bain à fleurs du surfer hawaïen ?

Ça peut être votre choix, et ça se respecte. Cela dit, vous risquez d’avoir bien du mal à garder votre motivation une fois les maillots rangés et les pulls à col roulé ou les bleus de travail ressortis. 

 

Si c’est vraiment la seule raison, comment voulez-vous résister à la tentation des plats biens gras et caloriques au retour de l’hiver, ceux-là mêmes qui vous réchauffent et sont synonymes de convivialité dans notre France gourmande ?

Comment voulez-vous résister à la tentation du sucre lorsque votre patron ou patronne vous surprend sur Facebook au travail et qu’il vous passe un savon dans son bureau ?  Après tout, cette barre chocolat-caramel sera éliminée d’ici l’été prochain (comme les précédentes… et les suivantes !)

 

Non, je suis sûr que certains d’entre vous ont des raisons plus profondes. Même si encore une fois, je ne porte pas de jugement, chacun a ses propres motifs et tous sont respectables.

Mais vous… Oui vous…

… Ne serait-ce pas pour avoir un peu plus confiance en vous ?

… Parce que peut-être ça augmenterait vos chances de trouver votre partenaire de vie ?

… Ou simplement de le garder ?

… Peut-être espérez-vous retrouver le dos solide de vos 20 ans ?

… À moins que vous ne cherchiez dans le miroir la silhouette du jeune homme ou de la jeune femme resté(e) enfermé dans l’album photo de vos 30 ans.

 

Il existe mille et une raisons de vouloir retrouver une silhouette plus svelte ! Mais ce qui compte c’est qu’elle soit claire.

Alors, comment perdre du poids ? Posez-vous déjà la question POURQUOI perdre du poids ?

 

13. Vous êtes convaincu que vous n’y arriverez pas :

 

C’est pas de votre faute…

Déjà 4 régimes au compteur et autant de succès… pendant 1 mois et demi à chaque fois ! Ah non je déconne… la dernière fois vous n’avez repris votre poids qu’au bout de 4 mois.

Tout le monde sait que ça se passe comme ça pour 90% des gens qui tentent un régime. 

Pourquoi ? La plupart du temps, vous êtes convaincu que vous n’y arriverez jamais car, dans votre entourage, (presque) tout le monde a échoué, alors pourquoi y arriveriez-vous ? Et puis vos 4 échecs passés, c’est pas une preuve de votre incapacité à maigrir ça ?

Du coup, vous vous comportez comme des cons-vaincus… excusez-moi du terme. Vous jetez l’éponge et goûtez le dernier parfum de la glace Milko !

 

Mon conseil pour perdre du poids ? Commencez par vous accepter avec vos kilos en trop. Froidement, sans culpabiliser, sans vous voiler la face. Puis concentrez-vous quotidiennement sur l’objectif de poids ou de silhouette que vous souhaitez atteindre. La répétition mentale de votre réussite vous aidera à vous convaincre que c’est possible.

 

Si c’est trop dur ? Pensez à vous faire accompagner par un coach qui mettra à votre disposition des stratégies complètes pour vous garder focaliser sur votre désir.

 

Transformer votre silhouette et donc votre vie est possible ! C’est une question de principes, d’habitudes et de motivation. Pas de régime… Ceux-ci devraient être réservés aux patients atteints de réels problèmes médicaux, nécessitant d’éviter certaines classes d’aliments.
Relisez les titres en gras ci-dessus et regardez-vous en face mais avec bienveillance… combien de ces erreurs faites-vous ? Voulez-vous vraiment continuer à les faire ou désirez-vous changer les choses pour avoir enfin la vie dont vous avez envie ?
J’espère que cet article vous donnera matière à réflexion sur votre quotidien et que vous changerez au moins une habitude, ne serait-ce qu’une seule… Vous serez déjà un peu plus proche de votre objectif.

 

6 Comments

  • Lorraine

    Reply Reply 3 mars 2017

    Merci pour ce bel article plein d’humour qui nous permet de prendre du recul sur la notion de régime alimentaire et surtout virer toutes ces pensées limitantes et négatives qu’il faut « souffrir pour être beau »!

    • Jean-Philippe

      Reply Reply 3 mars 2017

      Merci Lorraine. Et oui, je souhaite qu’un maximum de personnes comprenne qu’une silhouette harmonieuse se construit avec des habitudes quotidiennes et non des régimes restrictifs épisodiques !

  • Gino

    Reply Reply 3 mars 2017

    merci bcp pour cet article, un peu d’humour et bcp de bons conseils….

    • Jean-Philippe

      Reply Reply 5 mars 2017

      Merci Gino. Cet article liste 13 erreurs fréquentes… Pour plus de conseils, n’hésitez pas à télécharger le test en remplissant le formulaire présent dans l’article.

  • Faty

    Reply Reply 8 mars 2017

    Très convaincant l’article en plus d’avoir le sourire tout au long de la lecture merci énormément

    • Jean-Philippe

      Reply Reply 9 mars 2017

      Avec plaisir Faty. N’hésitez pas à revenir de temps en temps sur le blog, les problèmes de poids font partie des plus gros problèmes de mes abonnés… Je vais donc proposer plusieurs articles sur le sujet dans les prochaines semaines.

Leave A Response

* Denotes Required Field