Comment soigner une tendinite naturellement ? Le plan d’action complet !

soigner une tendinite

Avez-vous déjà eu une tendinite? Ça fait mal, non? Côté traitement, vous connaissez la musique… C’est anti-inflammatoires, anti-douleurs et protecteur gastrique. Un cocktail apéritif 2 à 3 fois par jour, tant que votre estomac le supporte. Moi, je vous propose ici un plan d’action complet contre les tendinites… Un plan d’action basé sur des soins naturels!

 

Fini les cocktails allopathiques! Les méthodes naturelles peuvent suffire à soigner votre tendinite si vous les utilisez correctement. Vous pouvez quand-même passer par la case médecin pour affirmer le diagnostic de tendinite… Ensuite, bien-sûr, il ne faudra pas négliger le repos… Si votre tendinite est d’origine professionnelle, peut-être serez-vous quand-même obligé de passer par la case médecin, juste pour obtenir une dispense de travail pendant quelques temps. Car oui, la mise au repos est une des conditions de la guérison de votre tendinite!

Alors, côté soin, par quoi on commence?

Tout d’abord, on va utiliser ce qu’on appelle la thermothérapie. C’est le froid et le chaud.

Lorsque votre tendinite est aigüe, c’est à dire que la douleur est là dans tous vos mouvements, et éventuellement qu’elle vous réveille la nuit, là il y a le feu !!! L’inflammation est à son comble. Vous allez appliquer du FROID. Vous pouvez acheter en pharmacie une compresse que vous gardez au congélateur, et que vous appliquez plusieurs fois par jour sur la zone douloureuse, pendant au moins 20 minutes. Entourez la compresse d’un torchon en coton, pour éviter que la peau ne soit trop sensible.

L’inflammation peut rendre le tendon plus rigide. A ce moment vous aurez des douleurs en utilisant le bras ou la jambe, mais ça ne vous réveille plus la nuit. Il n’y a plus d’inflammation, on est dans la tendinite chronique. Cette fois vous allez appliquer du CHAUD. Lorsque vous achetez votre compresse en pharmacie, achetez-en une réversible. Vous pourrez la faire chauffer au micro-ondes et vous l’appliquer…

 

Soigner une tendinite avec pansement et cataplasmes:

avec une feuille de chou:

Non, non, ce n’est pas une blague! Prenez une feuille de chou, sans la partie centrale, trop rigide… Passez-la au rouleau à pâtisserie, pour exprimer son suc. Ensuite, réchauffez-la un peu, posez-la sur la zone douloureuse. Vous la maintenez en place avec du film alimentaire ou une bande élastique, sans trop serrer. Garder 2 à 3 heures, ou toute la nuit.

– pansement à la camomille:

Faites une infusion de camomille assez concentrée. Imbibez un pansement, et placez le toute la nuit sur la tendinite. Son effet anti-inflammatoire sera bénéfique.

Cataplasme d’argile:

C’est aussi, très simple… On trouve en pharmacie ou magasin bio, des pâtes d’argile verte. Cette argile est anti-inflammatoire, cicatrisante, et reminéralisante. Certaines d’entre elles contiennent aussi du menthol, anti-inflammatoire lui aussi. Là aussi, vous en appliquez sur la zone douloureuse et vous couvrez de film alimentaire. Sans menthol, vous pouvez la garder toute la nuit, sinon limiter le temps à 2 heures.

Si votre tendon est gonflé, à cause de l’inflammation, rajoutez du sel de cuisine qui va aider à drainer l’œdème.

Pansement au Gingembre:

Prenez des racines fraîches de gingembre en magasin bio. Hachez-les et faites les infuser dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes. Mouillez une compresse avec l’infusion obtenue et appliquez-la pendant 5 à 10 minutes sur la tendinite. Le Gingembre est aussi anti-inflammatoire.

 

L’ostéopathie:

En réduisant les désordres articulaires, elle va permettre de diminuer les tensions qui s’exercent sur les chaînes musculaires et tendineuses. De même, l’ostéopathe peut travailler sur les fascias, structures molles de soutien, afin de réduire les tensions. Vous éviterez ainsi que votre tendinite devienne chronique.

 

Mais ce n’est pas tout! Je vais maintenant vous parler des huiles essentielles, de l’homéopathie, de l’oligothérapie, et bien sûr de ce qu’il faut changer dans votre alimentation. Vous allez voir, la tendinite ne sera plus qu’un mauvais souvenir!

 

L’ aromathérapie:

Pour soigner une tendinite, en aromathérapie, plusieurs choix sont possibles.

Massez sans insister le tendon douloureux avec 3 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie. C’est un anti-inflammatoire puissant, utilisable pour toutes les inflammations musculo-tendineuses et articulaires. Associez l’Hélichryse italienne en cas d’hématome.

– Vous pouvez mettre 5 gouttes d’eucalyptus citronné dans une cuillère à café d’huile végétale. Vous massez délicatement le tendon douloureux 3 fois par jour.

Ou alors, fabriquez vous un complexe aromatique… Mélangez 2 gouttes d’HE de Gaulthérie, 2 gouttes d’HE de menthe poivrée, 2 gouttes d’HE de genévrier dans une cuillère à café d’huile de millepertuis. De même, massez 3 à 4 fois par jour les tendons douloureux.

 

 

Voilà! On vient de s’occuper de la carrosserie… Mais il y a aussi plein de moyens de soigner une tendinite naturellement par voie interne. On va passer les principaux en revue.

 

Les infusions:

La reine des prés, le cassis, la prêle et le frêne sont là encore d’excellents anti-inflammatoires. Faites infuser 30 g de l’une ou l’autre plante dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes. Puis consommez 1 tasse 3 à 4 fois par jour. Ces infusions ne vont pas à elles seules soigner une tendinite, mais elles vont purifier le terrain cellulaire!

 

L’homéopathie :

Les traitements seront différents en fonction de la localisation de la tendinite. Le traitement se fait en prenant 5 granules en 5CH, 3 fois par jour. Sauf le traitement d’attaque, Causticum en 7 CH, au début de la tendinite. Rhus toxicodendron est préconisé au début si la tendinite survient après un effort violent. Ce dernier aidera au drainage du muscle et du tendon. En cas d’effort brusque ou violent, on peut aussi associer Arnica Montana, anti-inflammatoire.

Ensuite, pour le membre inférieur, ce sera: Ledum Palustre pour le tendon d’Achille, Stricta Pulmonaria pour le genou.

Pour le membre supérieur: Ammonium Muriaticum pour une tendinite du poignet, Kalium Bichromicum et Symphytum pour le coude, et Ferrum Metallicum pour l’épaule.

L’oligothérapie:

Pendant 15 jours, prenez une dose de cuivre 2 à 3 fois par jour. Associez avec Magnésium et Potassium, en alternance, un jour sur deux. Ces compléments sont rarement utilisés pour soigner une tendinite, c’est dommage!

 

Et l’alimentation ?

Buvez beaucoup d’eau de source. Gardez l’eau minéralisée lors des efforts, une fois la tendinite guérie. Dans l’assiette, commencez par éviter tous les aliments acides et privilégiez les aliments alcalinisants.

Supprimez toutes les boissons gazeuses, les sucreries, les sauces, les biscuits, les céréales raffinées… Réduisez votre consommation de fromages, la viande rouge, la charcuterie,  les céréales. Privilégiez la viande blanche. Attention si vous êtes sportif, les barres et boissons énergisantes acidifient beaucoup votre organisme! Réduisez aussi les poissons blancs.

Veillez à consommer un à deux poissons gras par semaine, les omégas-3 et omlégas-6 sont bénéfiques pour vos tendons! Pour faire le plein d’acides aminés sans acidité, consommez aussi du soja.

Mangez des fruits, légumes verts et légumes secs en quantité. Les fruits désacidifient l’organisme, sauf l’orange, l’abricot et la prune… Les amandes sèches seront bénéfiques elles aussi. Du côté des légumes, évitez les asperges, les poireaux,  l’artichaut, les oignons.

Pour les matières grasses, privilégiez l’huile de colza, l’huile d’olive et l’huile de pépin de raisin.

Pensez à drainer votre foie!

En effet, si votre foie est encrassé, il ne joue plus son rôle de filtre. Les toxines s’accumulent et acidifient l’organisme. Faites donc une cure de draineur au moins à l’automne (pour éliminer les résidus d’apéro et de grillades de l’été 😉 ), et une cure au printemps (là, c’est pour éliminer les restes de raclettes et autre tartiflettes!)

Le radis noir, le pissenlit et l’artichaut pourront être consommés sous forme de supplément alimentaire liquide, ou en tisanes.

Pensez aussi à prendre un supplément alimentaire en silicium (lisez mon article à ce sujet dans la rubrique prévention).

 

Et après?

Vous n’avez probablement pas envie que votre tendinite récidive… Passez un contrôle dentaire chez votre dentiste! En effet, une carie non soignée est une porte d’entrée pour une infection. Les tendons sont des zones mal vascularisées par rapport aux muscles. Donc lorsqu’une bactérie s’y arrête, et bien il est difficile de la faire partir. Et c’est une excellente cause de tendinite. Vous savez probablement d’ailleurs que tous les sportifs professionnels passent chez le dentiste lors de leur recrutement dans une équipe… Au programme, soins dentaires, arrachage de dents si elles sont trop abîmées, et implants!

Pour finir, pensez aussi à vous échauffer, à vous étirer, à boire avant, pendant et après l’effort… OUI: je sais que vous savez. Mais OUI: je sais que trop peu de personnes le font !!! Ces conseils tous simples sont souvent laissés au vestiaire au lieu d’être enseignés dès le plus jeune âge aux sportifs en herbe.

 

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous:

quels moyens avez-vous utilisés pour vous débarrasser de votre tendinite?

Leave A Response

* Denotes Required Field