Petite déprime de rentrée ? Attention à la dépression et gardez la forme !

dépression
 
Aujourd’hui, nous sommes le 04 septembre 2016, dimanche pour être plus précis… C’est reparti pour un tour, les enfants ont repris le chemin de l’école, vous, celui du boulot !
Pourtant… Souvenez-vous, il y a 3 semaines, les jours étaient plus longs, vous aviez le temps de faire une partie de cartes sur la terrasse, les gamins jouaient au ballon, bref vous pouviez traîner jusqu’aux dernières lueurs du soleil…
Mais ce soir… Avez-vous pensé à vérifier les cartables des enfants ? Et le petit dernier qui se relève sans cesse parce qu’il n’a pas encore compris que demain il retourne voir la maîtresse ? Il vous met pas un peu les nerfs en pelote, alors qu’il vous reste encore un peu de linge à repasser, ou un dossier à relire pour demain ?

 

Et vous êtes sûr d’avoir rempli tous les papiers que les gamins vous ont ramenés de l’école ? Celui de la cantine, le règlement intérieur, la fiche de renseignements médicaux… (Oui, oui, ça sent le vécu, tous ces papiers qu’on remplit à chaque rentrée scolaire, même quand il y a zéro changements!).

 

Vous avez bien mis le réveil à 6h30 demain ? Préparé vos menus pour les soirs de la semaine ? Vous êtes sûr ? Rien oublié ?

 

Bon allez, j’arrête, sinon, vous allez vite fermer cette page pour cause de déprime…

 

C’est justement ce dont je voulais vous parler aujourd’hui. J’ai repris le boulot il y a 15 jours, et déjà les dos (et surtout les cervicales!) bloqués affluent. En cause ? Le stress de la rentrée et la déprime post-farniente !

Mais rassurez-vous, comme d’habitude, la nature a tout prévu… Et il faut traiter ça avant que ne s’installe une vraie dépression qui aura des répercussions sur votre sommeil, votre appétit, vos relations aux autres, votre tonus ou votre capacité à vous maîtriser, etc…  À noter qu’une vraie dépression présente un taux de rechute de 50 à 80 % selon les études (alors autant éviter ça, moi je dis).

 

 

Que ton alimentation soit ta première médecine:

En effet, certaines études ont permis de déduire que l’alimentation ne joue pas uniquement sur le graissage interne de vos artères, ou sur la bouée autour du ventre… Consommez trop de graisses saturées et d’acides gras Oméga-6, et vous fragilisez votre humeur en beauté.

POLLEN:

Riche en vitamines A, B, E et C, le pollen contient aussi des acides aminés ainsi que de nombreux minéraux: fer, cuivre, magnésium, potassium, silicium…

Il est donc fortement recommandé dans le traitement des fatigues saisonnières, passagères, des déprimes… ou il permet d’augmenter l’énergie mentale et physique, et de rétablir l’équilibre nerveux. Et pour ne rien gâcher, il stimule l’immunité! Vous pourrez donc continuer à le consommer à l’approche de l’automne et de l’hiver.

Pour l’utiliser, rien de plus simple!

  • soit vous achetez directement des capsules à avaler avec un grand verre d’eau.
  • soit vous en mettez une cuillère à café dans un demi-verre d’eau le soir, et vous buvez le lendemain matin au petit-déjeuner.

N’hésitez pas aussi à en saupoudrer vos salades ou vos tartines du matin…

 

LEVURE DE BIÈRE:

Elle aussi améliore l’équilibre nerveux par sa richesse en minéraux: chrome, phosphore, potassium, sélénium…

Vous la trouverez en paillette à saupoudrer sur vos plats ou sous forme de capsules à avaler avec de l’eau. Veillez à bien respecter les consignes de conservation, en fonction des conditionnements et des marques, car la levure de bière est fabriquée à partir de champignons microscopiques, matière vivante…

En début de traitement, soyez efficace, n’hésitez pas à prendre la dose maximale recommandée.

 

D’une manière générale, privilégiez les aliments riches en sérotonine et tryptophane:

  • Ananas, tomate, melon, pamplemousse, banane, figue, kiwi, datte, olive noire, noix
  • Épinard, aubergine, chou-fleur, carotte, brocoli, avocat
  • Dinde, œuf, poisson
  • fromage, choucroute, bière (sans avec modération, ça va de soi…  😎 ) 

Et le chocolat? Cet aliment fétiche des déprimés?

Si on fait l’impasse sur le sucre et la graisse qu’il contient, on peut en consommer car il contient des précurseurs des neuromédiateurs en carence dans la dépression. Et pour le magnésium (ce n’est pas une légende même si il existe d’autres sources de magnésium…)

 

Supplémenter en vitamines B:

En plus des aliments déjà cités ci-dessus, vous pouvez vous jeter aussi sur les céréales complètes, les asperges, les champignons, les lentilles… pour leur richesse en vitamines B.

Au cas où votre alimentation serait tout aussi déprimée que vous l’êtes, portez votre dévolu sur de la vitamine B en pharmacie ou parapharmacie, comme le complexe SOLGAR vitamines B + vitamine C. (C’est toujours un lien non sponsorisé, je ne touche pas de commission si vous commandez le produit en venant de ma page… je vous file juste une info!)

 

Je vous ai préparé la fiche récapitulative de ces soins naturels. Pour la recevoir directement dans votre boîte mail, replissez le formulaire ci-dessous:

 

 

 

La phytothérapie, depuis des lustres:

Voici deux aides supplémentaires dans votre arsenal :

  • L’angélique: d’abord utilisée pour son action sur le système digestif, son efficacité sur la sérénité mentale a été mise en avant assez récemment.
  • Le millepertuis, à l’inverse était beaucoup plus utilisé pur ses propriétés antidépressives autrefois qu’aujourd’hui. il n’empêche qu’il reste efficace…

Le Dr Serge RAFAL préconise de faire préparer par la pharmacien des gélules contenant chacune 200 mg d’extrait sec de millepertuis et 200 mg d’extrait sec d’angélique. Puis prenez une gélule trois fois par jour pendant 15 jours.

 

Si votre déprime vous rend agité la nuit, Fleurance Nature commercialise un complexe sous forme de comprimés à prendre le soir au coucher avec un trio hyper connu : valériane, aubépine et passiflore… (Toujours pas de commission si vous achetez par ce lien… juste de l’info.)

 

Quelle solution en homéopathie ?

L’un des remèdes homéopathiques de base de la déprime et de la dépression est Sépia. Obtenu à partir de l’encre de seiche, vous utiliserez ce traitement en suçant 4 granules en dilution 9 CH une à deux fois par jour. N’oubliez pas que l’homéopathie doit être consommée à distance des repas.

L’autre chef de file de l’homéopathie anti-déprime, c’est Ignatia : 3 granules 2 fois par jour en 7 CH.

 

Pour ces petites déprimes de rentrée, lorsqu’on a vraiment pas envie de reprendre le rythme, de courir après la montre… On peut aussi miser sur Kali Phosphoricum en 5 CH. Là aussi, 3 granules 2 fois par jour. En 2 semaines, vous devriez retrouver assez de pep’s pour recommencer à coacher vos enfants comme vous le feriez avec une équipe de rugby!

N’oubliez jamais que l’homéopathie peut aussi (et surtout) être utilisée comme un traitement holistique qui nécessitera alors une connaissance approfondie de votre caractère… la consultation d’un thérapeute en chair et en os peut donc être utile !

 

Du côté de l’oligothérapie, la star anti dépression est…

Lithium !

Vous pouvez le consommer en ampoule buvable chez Granions®, à diluer dans un 1/2 verre d’eau.

A moins que vous ne préfériez l’ampoule à vider sous la langue vendue chez Oligosol®.

C’est l’oligo-élément qui peut vous manquer si vous êtes un peu sur les nerfs en cette période où vos enfants reprennent le cartable sur le dos… et vous le poids des responsabilités sur vos épaules !

 

Je vous ai préparé la fiche récapitulative de ces soins naturels. Pour la recevoir directement dans votre boîte mail, replissez le formulaire ci-dessous:

 

 

Histoire de bourgeons :

La gemmothérapie est plus difficile à utiliser… En fonction du type de macérat utilisé (macérat mère ou macérat dilué 1D) la posologie sera complètement différente…

Donc, je ne vous encourage pas à tenter de l’utiliser tout seul si vous n’avez jamais utilisé de gemmothérapie.

Mais sachez quand même que notre petite déprime de rentrée pourra répondre très favorablement à l’utilisation du macérat de Figuier !

Votre pharmacien, ou un thérapeute spécialisé, vous aideront à choisir et faire évoluer votre breuvage de bourgeons!

 

Aromathérapie, nos chères huiles !

L’Huile essentielle de Romarin sera très efficace. Comme quoi, cette plante très riche ne sert pas qu’à donner une saveur méridionale à votre cuisine…

Vous pouvez la consommer pure en la diluant dans une cuillère à dessert de miel, 2 à 3 fois par jour.

Autre solution, achetez chez le pharmacien un flacon de 30 ml de Teinture Mère d’Angélique (vous vous souvenez ? on en a parlé plus haut…). Et deux fois par jour vous mettez un fond d’eau dans un verre, 30 gouttes de TM d’Angélique et 2 gouttes d’HE de Romarin. Et cul sec !

 

Si vous préférez l’option « massage » (bien agréable aussi de se faire papouiller en tant de déprime ou dépression légère) , faites préparer un mélange dans les proportions suivantes:

  • 3 gouttes d’HE de Marjolaine
  • 5 gouttes de Petit grain bigarade
  • 2 gouttes de Ravintsara
  • 2 gouttes d’ylang-ylang
  • 1 goutte de Verveine citronnée
  • 1 goutte de Rose de Damas.

Massez-vous le plexus solaire, ainsi que les poignets avec 3 gouttes du mélange, 3 fois par jour. Vous pouvez aussi vous faire masser la colonne vertébrale avec 8 gouttes du mélange, 2 fois par jour… à condition d’avoir un volontaire!

 

Vous voyez, vous vous sentez peut-être un peu déprimé, mais vous avez à votre disposition un arsenal de choc. Vous n’avez que l’embarras du choix, en fonction de vos préférences, de vos expériences , les techniques qui ont le plus fonctionné pour vous dans le passé…
Mais votre déprime ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir.
Que la Force soit avec toi, Padawan !

 

(N’oubliez pas de récupérer votre fiche PDF…)

 

3 Comments

  • perrot

    Reply Reply 5 septembre 2016

    MERCI BEAUCOUP, c’est un article qui tombe à pic pour la saison; j’aime beaucoup les conseils donnés, personnellement je rajoute du magnésium, du Griffonna et du Mucuna (qui libère les énergies positives) et bien sûr de la Valériane annoncée dans l’article. encore un grand MERCI

  • Jocelyne Bertazzo

    Reply Reply 7 septembre 2016

    Mille mercis à toi pour ce super article.

  • chabot

    Reply Reply 9 septembre 2016

    Merci pour ces précieuses infos.

Leave A Response

* Denotes Required Field