Hypnothérapie (2/2) : la séance en pratique!

séance d'hypnothérapie

Dans le premier article consacré à l’hypnothérapie (Hypnose: une aide méconnue), je vous ai expliqué comment intervient l’hypnothérapie médicale. Je vous ai cité quelques problèmes pour lesquels vous pouvez recourir à l’hypnose, et quelques outils que le thérapeute peut être amené à utiliser… Maintenant, vous êtes décider à vous faire hypnotiser pour tel ou tel problème. Comment cela va se passer concrètement ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Commencez par vous poser la question de votre motivation. Si vous êtes en mesure d’économiser l’argent nécessaire à financer vos séances d’ hypnothérapie, au détriment de plaisirs plus ou moins futiles, vous êtes certainement très motivé(e), et vous avez toutes les chances d’obtenir d’excellents résultats ! Alors, action !

 

Première étape : trouver votre hypnothérapeute

Tout d’abord, il vous faut chercher la personne à laquelle vous allez confier votre corps et votre âme… Ne mystifions pas trop les choses ! Commencez par regarder sur les annuaires en ligne, de préférence sur des sites de référence en la matière… Voici quelques liens :

Société Française d’Hypnose

Association Française pour l’étude de l’Hypnose Médicale

Syndicat National des Hypnothérapeutes

Dans ces annuaires, vous trouvez les coordonnées de personnes qui ne pratiquent pas sous le manteau, et qui ont suivi une formation adéquate. Sur les deux premiers annuaires, vous pourrez même savoir si l’hypnothérapeute est médecin, psychologue ou infirmier. Cela vous permet une première sélection en fonction de vos critères.

Prenez ensuite vos premiers contacts par téléphone. Votre ressenti sera peut-être un peu froid si la personne vous dit clairement qu’elle est pressée et qu’elle vous propose un rendez-vous peu négociable. En revanche, si elle vous propose de vous rappeler pour prendre le temps de connaître vos besoins, vous serez sans-doute plus détendu !

 

Ça y est, c’est le jour J

  • Arrivez un peu en avance à la séance, cela vous laissera un peu de temps pour vous détendre et vous recentrez sur vous même afin de vous habituer à l’ambiance du lieu.
  • Une fois en tête à tête avec le praticien, celui-ci va vous questionner afin d’analyser le problème qui vous amène. Il vous expliquera les différentes étapes et le traitement qu’il envisage. En fonction de votre état de détente, il vous hypnotisera dès la première séance… ou pas! L’hypnose peut être repoussée à une deuxième séance si vous êtes peu relaxé(e).
  • Le thérapeute en profite pour évaluer votre langage et votre émotionnel. Cela lui permettra de se mettre en phase avec vous pendant l’hypnose : il respecte en effet votre langage, votre culture…
  • Faites lui part de vos doutes, il saura démystifier l’hypnothérapie en utilisant des explications simples. Cette prise de contact est essentielle mais assez courte. Contrairement aux psychothérapies parlées qui cherchent la raison du problème, l’hypnothérapie ne s’attarde pas sur les causes : elle cherche juste à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé !

 

Vous allez enfin entrer en transe

  • Le praticien utilise l’induction pour vous faire entrer dans une transe profonde, c’est à dire une relaxation très intense. Il vous suggère des images sécurisantes, peut proposer un compte à rebours qui accentue la détente, etc…
  • L’induction diminue progressivement votre conscience du monde extérieur et vous aide à vous recentrer sur vos émotions et sentiments. Votre inconscient est alors en mesure de trouver les ressources nécessaires pour régler votre problème. La transe sera de plus en plus profonde, car seul l’inconscient est capable d’accepter le changement à bras ouverts, pas le conscient.

 

Hypnothérapie et inconscient

L’hypnothérapeute va suggérer à votre inconscient les changements nécessaires. Votre inconscient travaillera sur le long terme pour votre plus grand bénéfice. (Droit d’auteur: tashatuvango / 123RF Banque d’images)

 

Place maintenant à la thérapie!

  • Une fois dans un état de transe suffisamment profond, l’hypnothérapeute formule des suggestions post-hypnotiques. Ce sont elles qui permettent à votre inconscient d’aborder votre problème avec de nouvelles ressources. Le thérapeute utilise alors un langage que vous approuveriez même si vous n’étiez pas en transe. Vous êtes rebelle ? Il emploiera des termes doux et discrets. Vous êtes très respectueux de l’autorité ? Il utilisera des formulations plus directes…
  • Il peut rajouter des suggestions de renforcement de l’égo. Celles-ci sont destinées à renforcer votre confiance en vous, à booster votre optimisme. Vous êtes alors capable de régler leur compte à vos problèmes de façon radicale : vous ressortez avec un état d’esprit de gagnant!
  • Si le manque de confiance en vous n’est pas votre principal problème, ces suggestions de renforcement de l’égo viennent après les suggestions thérapeutiques cruciales. Elles renforcent alors leur effet. Toutefois, chez les personnes narcissiques, le thérapeute n’utilisera évidemment pas le renforcement de l’égo… L’effet serait négatif.

 

Allez, on se réveille!

  • Une fois tout le travail suggestif effectué, le thérapeute va effectuer un nouveau décompte en stimulant un regain d’énergie et d’optimisme. Il vous ramène votre conscience à la réalité, en terme de lieu géographique et de temps.
  • Le réveil est une étape très importante. Il est indispensable que vous soyez en pleine possession de vos moyens lorsque vous sortez du cabinet. En ayant sélectionné un praticien qualifié, aucun souci ! Si votre corps vous paraît encore engourdi, patientez quelques instants avant de sortir.
  • Au moment du réveil, nous sommes encore très sensible aux suggestions. L’hypnothérapeute peut en profiter pour rajouter une couche sur ce qui a déjà été dit…
  • Entre deux séances, il peut vous demander de vous mettre un peu à l’épreuve, avec prudence, pour voir comment vous gérer votre problème. Cela lui permet de voir quelle progression vous avez obtenue et le chemin qu’il reste à parcourir.

 

Le nombre de séances :

La plupart des traitements durent entre 2 et 6 séances. Demandez dès le début à votre thérapeute combien de séances il estime nécessaire de pratiquer. Cela vous donnera une idée.

Comme je le disais ci-dessus, en fonction des résultats de vos tests entre les séances, il affinera le nombre de séances nécessaires au fur et à mesure.

 

Voilà, vous savez (presque) tout ! L’hypnothérapie est une technique très efficace sur bon nombre de problèmes qui vous pourrissent la vie. Pratiquée par un thérapeute qualifié, elle est totalement sans risque. Alors pourquoi s’en priver ? Si vous souhaitez vous débarrasser de manies, de phobies envahissantes ou tout simplement aller chercher vos ressources au plus profond de vous-même, alors tentez l’expérience !

 

Dîtes moi dans les commentaires ci-dessous si vous avez utilisé l’hypnothérapie. Qu’en avez-vous pensé ? Etiez-vous réticent(e) ? Avez-vous obtenu le résultat attendu ?

 

2 Comments

  • Blog.moncoach.com

    Reply Reply 25 septembre 2015

    Ca fait quelques temps que je suis tenté par l’expérience du l’hypnose et tu viens de me convaincre. Merci pour le partage.

    • Jean-Philippe

      Reply Reply 25 septembre 2015

      Bonjour et merci pour ton commentaire.
      C’est le but ! L’hypnose souffre d’une image négative car elle a souvent été raillée dans des shows de mauvais goût. Mais c’est en fait une technique de soin et de développement personnel très efficace. Elle est notamment utilisée par des personnalités du sport, du show-biz et du monde de l’entrepreneuriat. Tant mieux si cet article permet de casser un peu cette image. Bonne journée !

Leave A Response

* Denotes Required Field