Problèmes de circulation sanguine ? Les solutions à essayer impérativement !

problèmes de circulation sanguine

Ça y est, la chaleur arrive enfin ! Et avec elle, les premiers soucis pour certains d’entre vous… Coups de soleil, insolation, déshydratation et problèmes de circulation sanguine. C’est de ce dernier problème que je vais vous parler aujourd’hui. Pas de panique, comme d’habitude, il existe des solutions.

Et comme d’habitude je ne vous parle pas des derniers médocs à la mode que le nouveau laboratoire vedette essaie de vous fourguer à prix d’or et à coup de grande banderole marketing à l’entrée des grandes surfaces et autre parapharmacies labyrinthiques !

Comme d’habitude, je vais vous parler des remèdes que notre bonne vieille nature nous propose depuis des lustres, ou de remèdes médicaux d’une simplicité enfantine qui s’achète 3 francs 6 sous.

C’est parti pour un petit tour d’horizon !

 

Où en est votre hygiène de vie ?

Bon, pas de chance, Maman, Mamie et Grand-Mamie avaient déjà des jambes cubiques, sans cheville visible alors que le pied est bel et bien articulé avec votre tibia ! (Attention, pas de sexisme ! Ça fonctionne aussi avec Papa, Papy et Grand-Papy, même si c’est plus rare…). Ce côté familial, héréditaire, ça fait partie du packaging et on ne sait rien y faire pour l’instant… Mais vous pouvez changer tout le reste !

En cas de troubles importants, n’oubliez quand même pas d’en parler au Doc’, il pourra vous prescrire les examens nécessaires pour vérifier que c’est bénin, sans gravité… (Échographie, Doppler…).

  • Ensuite, utilisez encore et toujours votre bon sens… Évitez les expositions prolongées et statiques au soleil. Faire de la marche dynamique avec des chaussures adaptées en plein soleil, oui ! Faire le lézard, 30 minutes pile, 30 minutes face… non ! Mais ça vous le saviez déjà n’est-ce pas ?
  • C’est la même chose avec le bronzage en cabine, avec le sauna, le hammam… bref toutes les sources de chaleur!
  • Position assise jambes croisées interdite ! Tout ce qui vient comprimer vos jambes est à proscrire.
  • Choisissez bien vos chaussures : le travail musculaire de votre joli mollet bien galbé est indispensable au bon fonctionnement de la circulation de retour. Je rappelle que pour faire descendre le sang dans les jambes, il y a un moteur : c’est le cœur. En revanche, dans le sens de la remontée, le seul moteur, c’est l’activité de vos muscles ! Donc pas de chaussures à talons hauts qui vous empêchent de dérouler la cheville sur toute son amplitude ! Choisissez des chaussures avec un petit talon qui vous permet une bonne contraction…
  • Faites du sport drainant : marche, jogging peu intensif, natation… tous les sports qui entraînent cette fameuse contraction. Sans activité musculaire du mollet et plus généralement de votre jambe, pas de retour veineux.
  • Pas de bain chaud (ça ne vous étonne pas, n’est-ce pas ?)

 

Du côté de l’alimentation, quelques précautions sont nécessaires

 

Privilégiez une alimentation riche en vitamine C:

Cette vitamine « solidifie » les vaisseaux sanguins, ce qui les rend moins sensibles à la distension naturelle en vieillissant…

Pour rappel, vous trouverez cette vitamine dans les agrumes (en pleine saison d’été, ils sont plutôt rares). On la trouve aussi dans les épinards et le brocoli, les tomates, le persil, les pommes de terre… Du côté des fruits, misez sur l’ananas, ainsi que la fraise et la framboise.

 

Consommez aussi de la vitamine B3:

Pour trouver cette vitamine qui améliore naturellement la circulation, c’est le moment de consommer toutes les baies: myrtilles, cassis, groseilles, mûres… Mais aussi de la levure de bière que vous pourrez saupoudrer sur toutes vos salades estivales !

C’est aussi le moment de consommer les céréales complètes, les poissons, les viandes maigres et les produits laitiers choisis avec précaution (lait de brebis ou de chèvre, et bio) pour se débarrasser des problèmes de circulation sanguine.

 

N’oubliez pas la vitamine E:

Cette vitamine favorise la solidité des parois de capillaires sanguins. Là aussi, on la trouve dans les légumes verts foncés comme les épinards, le brocoli ou le persil mais aussi dans la salade verte et les asperges.

Lles céréales complètes, les germes de blé, le soja et les noix sont aussi d’excellente source de vitamine E… Enfin, les huiles de première pression à froid (olive notamment) constituent des sources inévitables.

 

Misez sur le sélénium

Il est contenu dans les poissons (surtout gras), les fruits de mer et les algues.

Consommez aussi les céréales complètes, l’ail, le brocoli et, en fruit, l’ananas… Les sélénium est tout simplement indispensable pour l’élasticité des tissus, donc à la tonicité de vos vaisseaux.

Nécessaire donc à la lutte contre les problèmes de circulation sanguine.

 

Je vous ai préparé la fiche récapitulative de ces soins naturels. Pour la recevoir directement dans votre boîte mail, replissez le formulaire ci-dessous:

 

 

 

L’oligothérapie contre les problèmes de circulation sanguine:

Bon, rappelons quand même qu’une alimentation saine, fraîche et variée fournit normalement tous les oligo-éléments nécessaires à votre organisme…

Mais pour les mauvais élèves, ou ceux qui ont une autre pathologie entraînant éventuellement des carences, voici la solution de l’oligothérapie : il est possible de consommer le complexe Manganèse-Cobalt que l’on trouve sous forme d’ampoule à mettre sous la langue chez Oligosol®.

Le traitement de fond pour les gens souffrant de problèmes de circulation sanguine repose sur une dose trois fois par semaine, le matin à jeun. En période estivale, lors des fortes chaleurs, vous pouvez monter à deux prise par jour sur une période de 3 jours.

Aujourd’hui, 29 juillet 2016, le thermomètre est monté à 32°C dans ma ville… rien d’étouffant, mais l’occasion quand-même d’augmenter pour trois jours la dose de Manganèse-Cobalt.

 

L’homéopathie anti-jambes lourdes:

Aesculus hippocastanum, extrait du marronnier d’Inde, est préconisé lors des sensations de jambes lourdes, de congestion. 5 granules 3 fois par jour en 5 CH.

Vipera redii convient parfaitement dans les cas de dilatation des veines… ce remède est extrait de la queue des cochons. Ah non, tiens, on m’informe dans l’oreillette que c’est finalement extrait du venin des vipères aspi !  Voilà, voilà, je comprends mieux l’appellation du remède…

Bon, trêve de plaisanterie, le venin de vipère a effectivement la propriété de provoquer une « contraction » des vaisseaux sanguins, c’est donc parfaitement adapté à nos problèmes de dilatation de veines. 3 granules 1 fois par jour en 15 CH.

Calcarea fluorica, le médicament des relâchements de tissus, est issu du fluorure de calcium. 1 dose par mois en 15 ou 30 CH.

Gardez toujours à l’esprit que l’homéopathie est un traitement de fond, un traitement de terrain.

Les remèdes cités ci-dessus sont des traitements symptomatiques mais viendront s’ajouter à un traitement de fond déterminé par votre médecin homéopathe lors d’une vraie consultation ! Terriblement lié à votre tempérament, il ne faudra donc rien lui cacher…

 

Et la phytothérapie ?

… Sans surprise, on retrouve le marron d’Inde, déjà vu en homéopathie. Les graines de cet arbuste fortifient la paroi des vaisseaux sanguins et empêchent la dilatation des mêmes vaisseaux à l’origine des jambes lourdes, varices ou hémorroïdes…

… Le groseiller noir a d’excellentes vertus médicinales. Ses feuilles séchées et broyées permettent notamment de récolter des principes actifs diurétiques, dépuratifs et circulatoires. Les préparations à base de feuille de ribes nigrum sont donc tout à fait adaptées pour vos petites gambettes.

Vous pouvez aussi faire préparer un flacon de 60 ml de macérats glycérinés de bourgeons de cassis. 40 gouttes trois fois par jour devraient vraiment vous aider !

La vigne rouge reste un grand classique du traitement phytothérapeutique des problèmes de circulation sanguine. Ses feuilles notamment pourront être utilisées sous forme d’infusion.

Si vous préférez avaler des pilules, il existe des compléments alimentaires à base de feuilles de vignes rouges. L’apport journalier recommandé est de 360 à 720 mg par jour. L’extrait de pépins de raisin, à hauteur de 150 à 300 mg par jour est aussi bénéfique.

 

Enfin, l’aromathérapie est toujours là…

Retenez ces huiles essentielles et leur dosage:

  • Cyprès de Provence, 20 gouttes
  • Lentisque pistachier, 10 gouttes
  • Menthe poivrée, 20 gouttes
  • Hélichryse italienne, 10 gouttes

Mélangez tout ça à 20 cl d’huile de sésame ou d’huile d’olive. Allongez-vous, jambes à la verticale, et massez-vous par de petits mouvement circulaires en partant des pieds et en finissant par le pli de l’aine. Prenez-le temps, même en 2016, il faut parfois se poser… gardez ensuite les jambes en l’air encore 10 minutes, et puis bonne nuit !

 

Je vous ai préparé la fiche récapitulative de ces soins naturels. Pour la recevoir directement dans votre boîte mail, replissez le formulaire ci-dessous:

 

 

 

Voilà un tour d’horizon des moyens les plus naturels de régler vos problèmes de circulation sanguine. La base de tout c’est l’hygiène de vie, une alimentation équilibrée, pas trop épicée si vous êtes sujet(e) à ce problème et bouger… bouger, pratiquer une activité sportive.

 

 

 

1 Comment

  • perrot

    Reply Reply 30 juillet 2016

    article très intéressant (avec un zeste d’humour) et bien détaillé, pratique la fiche récapitulative. Merci

Leave A Response

* Denotes Required Field